L’enfant intérieur

Imparfait.e, je m’aime et je m’accepte comme je suis.

Quand plus rien ne va. Quand on a perdu nos repères et les rituels qui nous faisaient du bien. Une part de nous s’agite mais l’autre se dit qu’il faut penser à aller chercher l’enfant au grenier pour s’en occuper. Il n’est jamais trop tard pour libérer l’enfant en soi enfermé …

J’achète maintenant

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :