Christine Lenoir

Créations textiles upcyclées, œuvres originales et ateliers, écrivain public

Les livres m’accompagnent depuis toujours, certains ont changé ma vie… Ils m’ont passionnée, fait vibrer, pleurer, aimer, détester. Ils m’ont fait vivre plus intensément quand la vie était trop monotone à mon goût, ils m’ont fait revivre quelques fois aussi…

Croyez-moi, comme dit la chanson de Pierre Perret « lire un bon livre çà donne envie de vivre », alors faite une descente à la bibliothèque ou à la librairie. Cherchez la perle rare qui ne vous fera plus décoller de votre fauteuil.

La liste des livres que j’ai aimé et que je pourrais vous conseiller est longue. J’en ai oublié certains et je ne vous parlerai pas des « Alice » et autres « Fantômette » de mon enfance, ni de tous les livres policiers et d’aventures dont je faisais une grande consommation à une époque. Il n’y a pas de poésie, ni de théâtre. Même si j’en connais quelques uns, j’en lis peu, cela viendra peut être.

MES LIVRES PREFERES DE 2020

  1. CROIRE AUX FAUVES de Nastassja Martin. Je l’ai adoré. Un petit livre très dense, passionnant pour qui s’intéresse au chamanisme, aux peuples premiers et à notre lien aux non-humains. MERVEILLEUX
  2. SEROTONINE de Michel Houellebecq. Très bien écrit, très intéressant de lire sa vision de l’humanité et de notre monde d’aujourd’hui. Pas très gai mais super livre. SOCIETE
  3. LE CHEROKEE de Richard Morgiève. Un polar très noir, assez hallucinant mais faut avoir le moral. NOIR
  4. MON CHEQUE de Jean-Claude Carrière. Très drôle et c’est pour moi très rare de provoquer des éclats de rire en lecture. Les mésaventures d’un scénariste dans le milieu du cinéma. J’ai adoré. DROLE
  5. TEREBENTHINE de Carole Fives. Les années de formation d’une apprentie peintre à l’époque où la peinture n’était plus à la mode pour l’expérience de la ténacité, de la motivation et pour le milieu artistique. Beaucoup aimé. PASSIONNE
  6. DE PIERRE ET D’OS de Bérengère Cournut. Super livre sur le peuple des Inuits que j’aime depuis l’enfance. Ici on vit avec eux à l’époque où ils vivaient libres et où l’imaginaire et les mythes étaient souverains et intacts. Un livre lumineux sur une femme chamane. MAGIQUE
  7. LE MEURTRE SUR LA FALAISE d’Elisabeth George. Conseillé par Stephen King dans son livre Ecriture. Il ne ment pas. C’est addictif. ADDICTIF
  8. LA DANSE DES GRANDS-MERES de Clarissa Pinkola Estés. Parce que j’en suis une, parce que je suis femme et un peu magicienne et que je m’y suis reconnue. BIENFAISANT

ET D’AUTRES ENCORE

D’autres vies que la mienne, Emmanuel Carrère Une histoire personnelle qui commence au Sri Lanka et qui rejoint la grande tribu des humains.

Ensemble c’est tout, Anna Gavalda Quand on est seul on a encore rien trouvé de mieux que d’autres que soi.

Les noces sauvages, Nikki Gemmell Une traversée du désert personnelle et l’out-back australien. Dépaysant et sauvage donc.

Mille femmes blanches, Jim Fergus L’épopée des femmes vendues aux indiens contre un obscur traité. Le sauvage n’est évidemment pas celui que l’on croit.

La source, Janes Michener L’histoire de l’humanité résumé sur un seul lieu entre Palestine et Israël. Superbe. Dans le même genre, un autre lieu : Colorado du même auteur.

La route, Cormac Mc Carthy Un road-movie de fin du monde à travers les Etats-Unis par un homme et son fils.

Les vivants et les morts, Gérard Mordillat Des gens qui se battent pour garder leur dignité, leur travail, leur amour, des gens debout et comme dit Mordillat : Ceux qui ne disent pas non sont morts.

Prodigieuses créatures, Tracy Chevalier Une découvreuse de fossiles, une héroïne sans le savoir, une femme oubliée, une aventurière sans concession. Comment ne pas aimer ?

Du domaine des murmures, Carole Martinez Du moyen-âge poétique, pur et dur, étrange.

La terre qui penche, Carole Martinez La suite sans être la suite « du domaine des murmures » la magie et la sensualité en plus. On peut lire le 2ème sans avoir lu le 1er.

Amour, Prozac et autres curiosités, Lucia Etxebarria Drôle, satirique, délirant, super.

Orgueil et préjugés, Jane Austen L’amour et toutes ses contrariétés, côté malentendus, quipropos, ratage et rattrapage. Délicieux.

Hannah, Paul Loup Sulitzer Un roman, une héroïne, une battante, une gagnante, j’adore !

Le dictionnaire de Lemprière, Laurence Norfolk Impossible à résumer et à poser pour faire autre chose.

Tamata et l’alliance, Bernard Moitessier Pour la liberté, l’espace, l’aventure, l’audace…

Le tableau du maître flamand, Arturo Perez-Reverte Une énigme autour d’un tableau, pour les fans de peinture et de mystère.

Le roman de Sophie Trébuchet, Geneviève Dormann L’histoire la mère de Victor Hugo. Sa vie est un roman et cette femme est une héroïne d’une autre époque.

Bohêmes, Dan Franck Toute l’histoire de l’art du 20ème à lire comme un roman et les petites histoires de tous les grands artistes de l’époque.

Mma Ramotswe Détective, Alexander Mc Call Smith Une détective africaine au Botswana, dépaysant et drôle.

La constance du jardinier (et d’autres), John le Carré Tous les livres de J. LE CARRE sont géniaux. Celui est particulier car c’est le premier de lui que j’ai lu. Il dénonce les magouilles des grands laboratoires pharmaceutiques. Ces romans collent toujours pile avec la réalité pour la rendre passionnante.

Post Mortem, Patricia Cornwell Un bon polar où une femme médecin légiste qui mène l’enquête. Et Patricia Cornwell s’y connaît puisqu’elle est du métier.

La nuit du Jabbermock, Frédéric Brown La nuit d’enfer d’un journaliste d’une publication locale, drôle, incroyable et impossible à résumer.

Des monts célestes aux sables rouges, Ella Maillart Les voyages dans les années 30 en compagnie d’une des plus grandes voyageuses de son temps. Une femme qui ose et fait ce qu’elle a envie de faire dans des contrées inexplorées.

L’axe du loup, Sylvain Tesson Le périple à pied des évadés d’un goulag de Sibérie que l’auteur revit d’après le livre du seul survivant de l’évasion, Slavomir Rawicz « A marche forcée » à lire aussi pour le témoignage controversé.

Je ne souffrirai plus par amour, Lucia Etxebarria Un livre que je conseille aux esseulées et aux déçues de l’amour. Il remet les pendules à l’heure et çà fait un bien fou. Je le recommande à tous les coeurs brisés en mal d’amour.

Quelques gorgées de bière… Philippe Delerm Si vous n’arrivez plus à lire des romans ou à vous concentrer sur de longs textes, c’est un livre que je recommande toujours pour les périodes de blues, quand on n’arrive pas à se concentrer sur un texte long.

Les racines du ciel, Romain Gary « C’était un esperado. Une nouvelle espèce d’homme surgie victorieusement du fond de l’ignominie (…) et j’avoue qu’il est agréable de savoir qu’il y a quelqu’un, quelque part, qui va droit son chemin, envers et contre tous, cela vous permet de dormir tranquille.« 

Vous avez besoin d’un conseil lecture ?