La lanterne de papier

#1709 Jour sombre

C'est la nuit noire de l'âme. Tout semble solitude, ennui, catastrophe et inutilité. Le bonheur, la joie et la légèreté n'existe plus. Je me noie dans cette eau sombre qui m'engloutie. Je ne peux m'empêcher de penser à ce jour de lune noire. Sombrer dans la noirceur, se gaver de pensées obscures, crier son inutilité... Lire la Suite →

#1609 Etre mère

Vaste, immense, aimante, mauvaise et tourmentée. L'image de la mère est multiple voire sacrificielle. Et ce n'est pas de cette mère là dont j'ai envie de parler. J'ai envie de parler de la mère que je suis. Ni parfaite, ni imparfaite. La mère que nous sommes est reliée intimement à la femme que nous sommes.... Lire la Suite →

#1509 Mon chat est un maître zen

Dur, dur, parfois. Ce jour qui vient pour faire quoi. Il est rempli d'à quoi bon. Le découragement. Le doute. La solitude. L'inconsistance envahit l'espace. Qu'il fasse beau, qu'il fasse gris. Le temps n'est que le révélateur de l'état intérieur. Partir sans réfléchir, se jeter dans les tâches du quotidien, se raccrocher aux habitudes, aux... Lire la Suite →

#1409 Tout nous est donné

Plus nous donnons, plus il est important de nourrir sa source, son être intérieur. Cette source ne se tarit jamais si nous prenons soin de la remplir le plus souvent possible et dès que nous en ressentons le besoin. Répondez à l'appel de l'enfant qui a faim en vous, n'attendez pas qu'il s'étiole, s'épuise, vacille... Lire la Suite →

#1309 La folle partition de la vie

Retour à l'Art Journal. Connaissez-vous cette pratique entre écriture et arts plastiques ? J'utilise l'Art Journal depuis de nombreuses années, parfois tous les jours, suivant les périodes, quand j'en ressens le besoin, l'envie. L'Art Journal est une forme de journal intime visuel Joyeux, léger où l'on peut écrire ou non. Il nous emmène mine de... Lire la Suite →

#1209 çà urge

Cette casserole de lait qui passe par-dessus bord. La bouteille que l'on remplit jusqu'à déborder. Un robinet qui fuit. Ce rouage qui grince. Mal de dents. Le linge sale qui déborde. Les amis que l'on oublie d'appeler. Une poubelle qui déborde. Les habitudes qui tuent l'amour à petit feu. Ce petit trou dans mon pull.... Lire la Suite →

#1109 Merveilles

La journée qui commence. La lumière dorée du lever de soleil sur le pin dans le jardin. Le frôlement des ailes du vol de l'oiseau. La clarté de l'air du matin sur la peau, dans les poumons. Le sable du temps qui s'écoule sans bruit inexorablement. Les yeux apaisés et confiants d'un bébé. Les mots... Lire la Suite →

#1009 Nada et puis, non.

Mon ordinateur a failli ne pas démarrer. Je me voyais déjà mettre le titre Nada, parce que je n'aurais pas le temps d'écrire quoi que ce soit. Et puis, non. J'ai redémarrré et c'est reparti sur les rails. Il y a des matins comme çà où l'on rêve que rien ne fonctionne pour avoir une... Lire la Suite →

#0909 Ecrire pour quoi faire ?

Ecrire pour quoi faire ? C'est la température de mes humeurs du matin. Aux siècles passées, les humeurs n'étaient elles pas une forme de déchets, des fluides du corps qui s'évacuaient pour poser un diagnostic sur l'état du malade ? Mon écriture peut parfois être un déversement sans fin, sans queue ni tête, de ce... Lire la Suite →

#0809 Drama de la dent de sagesse

Depuis quelques temps, j'ai mal à la gencive, juste derrière ma dent de sagesse qui pousse depuis plusieurs années maintenant. Elle se met en place tranquillement. Autant que ma sagesse ? Je ne sais pas trop. En tout cas, elle est arrivée celle-là. Cela m'a même inquiétée au début. J'ai couru chez le dentiste. Çà... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑