Christine Lenoir

Créations textiles upcyclées, œuvres originales et ateliers, écrivain public

La fatigue envahit le corps, l’esprit reste embrumé.

Accueillir ce qui est en train de finir.

Le temps de la contemplation est venu.

La lenteur et le retour à soi.

Regarder profondément ce qui chercher à émerger.

Tout ce qui pouvait être fait.

Laisser tomber tout ce qui encombre.

Vivre sa légèreté d’enfant.

Déployer ses ailes et contempler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :