#1709 Jour sombre

C’est la nuit noire de l’âme.

Tout semble solitude, ennui, catastrophe et inutilité.

Le bonheur, la joie et la légèreté n’existe plus.

Je me noie dans cette eau sombre qui m’engloutie.

Je ne peux m’empêcher de penser à ce jour de lune noire.

Sombrer dans la noirceur, se gaver de pensées obscures, crier son inutilité au monde, rabâcher la tristesse à tous les vents, se perdre dans le vertige du vide immense en soi.

Laisser venir les larmes, s’apaiser dans cette bienveillance à soi-même où l’on s’autorise la vulnérabilité.

Regarder en soi ce qui peine à émerger.

Voir déjà le fond.

Relever la tête pour apercevoir ce puits de lumière qui vient des cieux.

Et renaître en un instant.

PS : Les articles #septembre2020 sont écrit le matin de manière intuitive avec mon énergie première. Elle est le reflet de l’instant, fugitive et légère, elle n’en est pas moins vibrante et profonde à mon sens.

Si cette lecture vous a plu, n’hésitez à la partager et à vous abonner au blog, juste en bas de page. Vous recevrez le prochain article directement dans votre boîte mails. Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :