#0709 La machine à remonter le temps

Est ce que l’année dernière, je faisais ou pensais les mêmes choses ?

Ce qui est bien quand on écrit tous les matins ou presque, et surtout que l’on garde ses carnets, c’est que l’on peut faire un retour en arrière, voir le chemin accompli ou pas.

Cela peut être déprimant de constater que l’on n’a pas avancé d’un iota et que l’on ressasse toujours les mêmes pensées, les mêmes idées, les mêmes interrogations, les mêmes projets sans avoir progressé.

J’ai repris mon carnet du 7 septembre 2019

A cette époque, j’en étais à la saison de mon défi des 100 jours, Créer l’abondance et je lançais une intention chaque matin pour ma journée. Le défi n’a pas vraiment fonctionné car je me suis lassée de ces défis. Je ressentais une lassitude. Par contre, l’intention du jour est une superbe habitude qui donne des ailes et qui met dans une vibration positive intérieurement.

Je voulais lancer un atelier, faire un événement Facebook, chose que j’ai complètement abandonnée constatant au fil du temps que Facebook m’ennuie prodigieusement. C’est à la fois un puits sans fond et un outil. Plutôt paradoxal. Maintenant, je lui préfère Instagram. Wouah ! le changement n’est pas fulgurant 😉 Je garde l’idée de l’intention.

Remontons un peu plus loin

7 septembre 2015

J’étais au 38ème jour du défi d’automne que je m’étais lancée sur les trois mois de la saison. Tiens, encore un défi… où je voulais :

  • prendre soin de moi (méditation, marche, jardinage, soins du corps, lecture, apprentissages),
  • finir mon roman (ce qui est fait avec Le secret d’Odyr Pony),
  • réaliser une série de tableaux, pas fait du tout.

Le bilan est mitigé ou plutôt je me sens un peu frustrée de ne toujours pas avoir fait cette série de tableaux. Elle est en cours mais j’ai beaucoup de mal à réguler le temps passé. J’ai quasiment abandonné l’idée de faire de la peinture de façon régulière et je ne me sens pas du tout artiste peintre.

Allez, un dernier retour dans le temps

Il y a 20 ans. Aucune trace de carnets en 2000. Pendant une longue période, je n’ai plus écrit. J’avais le nez dans le guidon. Je ne faisais que travailler et m’occuper de mes enfants. Aucun recul. Pas assez en sécurité. Je pensais encore moins à un retour à moi, ni à mon être intérieur.

Mon seul carnet était mon organiseur, point. Tout était organisation. Pas de rêveries. Ou en tout cas, pas de trace.

Il y a 10 ans. Tout a changé pour moi en 2010. J’avais décidé de me bouger. Amitiés et amour tout a basculé. Je faisais du violoncelle aussi. J’avais noté… les 5 signes qui matchent quand on est amoureux :

  • Trouver l’autre mystérieux
  • Avoir peur de le perdre
  • Accepter de s’engager dans l’inconnu avec lui
  • Éprouver du désir
  • Se sentir exister

Cela a été un tournant. Pas beaucoup écrit non plus. C’était plutôt le chaos, le chaos de la renaissance. Un petit parallèle avec 2020. Je le saurai dans 10 ans peut-être.

En fait, il faut se poser pour écrire, avoir l’intention ou être obligé de s’arrêter pour revenir à soi. Pendant des années, je n’ai plus écrit mais aussi je me laissais porter sans réfléchir, en pensant que je n’avais pas le choix. Alors que si, on a le choix. Il faut « juste » se poser pour en prendre conscience.

Et vous ? Faites-vous quelques fois un tour dans la machine à remonter le temps ?

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :