Conjurer l’angoisse et créer ses rituels

Ce matin, une citation m’est revenue à l’esprit « crée des cérémonies à partir de rien et anime-les de ton souffle ».

C’est une phrase que j’avais lue dans le livre de Cormac Mac Carthy « La route ». La phrase telle que je me la rappelle n’est pas tout à fait celle que je viens de vous citer, mais l’esprit y est tout entier. Pour les aficionados de l’exactitude, j’ai écrit la citation du livre en ouverture 😉

Ce livre « La route » n’est pas du tout drôle mais c’est un livre de circonstance, comme on dit.

Les récits de catastrophe et de fin du monde ont cette particularité de nous aider à vaincre nos peurs, à les nommer, à les reconnaître mais aussi à les conjurer, à les tenir à distance, à les dompter un peu.

C’est pour cela que la littérature nous aide à vivre et à comprendre ce qui se passe en nous et autour de nous. 

C’est pour cela que l’on aime les films catastrophe et les histoires de zombies (enfin, pas tout le monde, bien sûr).

Pendant ce confinement, tout est remis en question et en perspective. Tout ce que l’on croyait important et urgent, l’est beaucoup moins.

Passé les agacements, colères, recherche de coupables, de raisons politiques ou autres, à tout ce qui arrive, on réfléchit un peu plus.

On se pose des questions différentes. On cherche des ressources en nous plutôt que de se tourner vers l’extérieur. On va au-delà de soi-même, plus profondément.

Et on voit, peut être, pas encore, pas tout de suite, ce n’est que le début, ce qui peut émerger de nous, ce qui est important, sacré en nous, nos valeurs.

Ce n’est pas grandiloquent ou exagérément solennel. On peut refuser par peur de ce que l’on va trouver, par peur d’un embrigadement religieux, spirituel ou pseudo-intellectuel.

Pourtant, c’est ce qui émerge qui relève de nos valeurs les plus profondément ancrées, les plus élevées en notre être, ce qui fonde notre qualité d’être humain. 

C’est ce qui fait nous relever, nous tenir debout, ne serait-ce que par la pensée. 

Nous pouvons nous sentir unifié.e, relié.e aux autres, bien que séparé.e des autres, de cette humanité dont nous faisons partie, comme une pièce du puzzle de la race humaine.

Une occasion de porter à notre connaissance, à notre conscience, que nous sommes tous dans le même bâteau, la même barque chancelante au milieu du cosmos, dans notre petit système solaire. 

C’est le printemps aussi, le temps du ménage, du tri. Qu’allez-vous garder de vous ? Qu’allez-vous jeter ou recycler pour renaître à vous-même ? Qui allez-vous appeler pour prendre des nouvelles ? A qui allez-vous écrire ? Qu’allez-vous proposer aux autres pour faire votre part ? 

Reliez-vous à votre maintenant, évitez les informations anxiogènes contre lesquelles on ne peut rien, parlez, écrivez cela fait baisser instantanément l’anxiété et faites la liste de vos bonheurs. 

Partagez ce qui fait du bien et prenez soin de vous.

Moi, je vais de ce pas, semer carottes, betteraves et oignons, parce qu’on est en jour racine, et même si on ne croit pas à l’influence de la lune, çà fait un plan d’actions jardinage tout prêt 😉

Christine

PS : 
N’hésitez pas à me demander des services par téléphone ou par courriel (conseils lecture, écriture, artistiques, idées d’ateliers pour les enfants…). 
Si non, pas d’ateliers en présentiel pendant le confinement, donc profitez de mes services en ligne :
=> Atelier d’écriture en ligne, La flamme des mots
=> Guidance personnalisée par téléphone
et bien sûr tous les articles du blog à découvrir et à lire.

Si vous en éprouvez le besoin ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire par mail lanternedepapier@gmail.com ou à me laisser un message dans la boîte aux lettres du site.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :