Je suis accro à Lenù et Lila.

Vous vous demandez qui c’est ?

Et bien j’ai longtemps résisté à la déferlante Elena Ferrante et aux 4 tomes de L’amie prodigieuse qui me narguaient sur les rayons des librairies.

Je n’aime pas trop suivre quand je m’y sens obligée 😉

Et puis, après avoir en écouté la lecture résumée sur France Culture, je me suis sentie irrésistiblement attirée vers cette histoire. D’ailleurs, si vous avez envie d’écouter le feuilleton, voici le lien :

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton/lamie-prodigieuse-de-elena-ferrante-110-la-disparition

Pendant mes vacances, j’ai plongé dans les rues de Naples. J’ai suivi les histoires de Lenù et Lila comme si c’était de vieilles copines qui me racontaient leur enfance.

Je n’ai pas été déçue. J’ai dévoré les deux premiers tomes – L’amie prodigieuse et Le nouveau nom – en quelques jours. J’en redemande encore. Je veux encore me jeter au milieu du fracas de leurs passions, de leurs peurs. Elles sont tellement jeunes et elles ont déjà vécu tellement de choses.

C’est une histoire d’amitiés, de fraternité de quartier, de ce qui peut nous rendre redevable de notre milieu et de notre enfance. Ce sont les craintes de trahir ceux qui nous ont vu grandir et qui nous ont soutenu. C’est le courage de rester fidèle à ce que l’on est ou celui de partir pour vivre sa vie au risque de se perdre. C’est tout ce que l’on manque à rester en continuant ce qui a toujours été ou à partir de là d’où l’on vient.

L’amie prodigieuse c’est la somme de toutes nos vies quand on aimerait aller plus loin, mais surtout autrement que notre famille, que nos parents, que nos frères et sœurs et que nos amis d’enfance. Il y a la chance qui passe qu’il faut saisir. C’est l’instant où l’on se dit que c’est le moment ou jamais de se bouger même si l’on se trompe peut-être, sans doute. Il faut bien faire quelque chose.

Je n’ai hâte que d’une chose. Continuer le chemin avec le prochain tome. Le 3 : Celle qui fuit et celle qui reste.

Allez-vous me suivre ? Avez-vous déjà succombé ? J’attends vos avis et commentaires 🙂

Merci !

Un petit moment…
Bravo ! Vous allez recevoir La lanterne de papier

Pour toute information, contactez Christine Lenoir par mail à contact@christinelenoir.com

Pour suivre le blog et recevoir les nouveaux articles dans votre boîte mails, rendez-vous en bas de page dans « SUIVRE LE BLOG ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :