Pourquoi il ne faut pas vous en vouloir de faire des détours

La vie n’est pas une ligne droite.

J’en ai encore eu la preuve il y a 2 semaines quand j’ai décidé de reprendre ma formation d’art-thérapeute là où je l’avais laissée tout au début de l’année 2018.

Parfois on pense que la vie doit être toute tracée. On se dit que si c’est évident, cela doit être sans hésitation et sans problème. Bizarrement, on pense souvent le contraire pour nos histoires d’amour (lire mon article Comment rencontrer un homme (ou une femme) qui vous aime vraiment ?

Alors, on avance sur notre ligne droite, en suivant ce que l’on nous dit et ce qui doit être fait. On essaie de raisonner et de suivre les règles. C’est à dire, pas trop faire de vagues et passer par les mêmes chemins que les autres, pour faire comme tout le monde.

Et bien oui ! après tout, si tout le monde passe par là, pourquoi je me croirais plus mali(n)gne que les autres ?

On continue notre route, on avance, on avance, comme dit la chanson d’Alain Souchon.. mais on oublie la suite des paroles « on voit pas qu’on n’a pas assez d’essence » ou quelque chose comme çà.

Et oui, on n’a pas assez d’essence pour avancer bien sûr, mais aussi pas assez d’essence de nous même. Notre vie se fane, elle devient édulcorée et sans saveur, on perd le sens de notre route. On perd la raison de notre quête en voulant à tout prix continuer de tracer notre itinéraire sur une ligne droite bien balisée.

Pourquoi ? Parce que les bornes ont été posées par les autres : notre famille, notre employeur, la société, nos amis, nos collègues, mais on oublie une partie essentielle, NOUS MÊME.

On peut s’en apercevoir ou ne jamais en prendre conscience mais on ressent de plus en plus une frustration, la frustration de ne pas être soi.

Et non, la vie n’est pas une ligne droite bien goudronnée avec les pointillés au milieu et les bas côtés bien entretenus, pour rester bien où il faut être.

La vie c’est aussi des chemins de traverse, des petites routes de campagne, des sorties de route, des demi-tours et des impasses, des crevaisons et des froissements de tôle.

C’est dans tous les détours de la vie que la magie opère.

La rencontre que l’on n’attendait pas. L’échange qui nous mène au bon endroit. Les circonvolutions de nos pensées et de notre cœur qui nous conduisent dans une autre direction. La bifurcation indiquée par notre intuition et notre âme, celle qui nous met en joie.

La vie n’est pas une ligne droite, c’est une succession de changements de direction. Elle se construit au fur et à mesure de nos pas.

Dans la vie en vrai, il n’y a pas de chemin, c’est à vous, à nous, de le dessiner pas à pas.

Bien sûr, çà fait peur, il y a des défis à relever et des obstacles à surmonter mais c’est aussi tellement vivant et vous serez tellement fiè(r)e de tout ce que vous aurez accompli.

La liberté n’a pas de sentier et c’est cela sa beauté. Elle est vivante. Krishnamurti

Pour aller plus loin, passez à l’action en découvrant les ateliers et le stage Connectez-vous aux énergies de votre signe avec des actions concrètes

Visitez tous les recoins du site, soyez curieux !

Cet article vous a plu ? Alors partagez-le avec vos amis, laissez-moi un commentaire juste en dessous et inscrivez-vous pour ne manquer aucune de mes publications, inspirations et informations concernant les ateliers, les stages et autres créations.

en attente
Bravo !

5 commentaires sur “Pourquoi il ne faut pas vous en vouloir de faire des détours

Ajouter un commentaire

  1. Je ne viendrai pas au stage, mais que Joie de vous lire, c’est tout bonnement enchanteur, et dénué de tout principe moralisateur, l’instinct, l’intuition, les sens, le corps, l’envie, pour seuls guides et déterminants, Bravo! cela donne encore de vous adresser du monde en thérapie, Ha Ha Ha ! J’ai passé l’âge des thérapies, bien que je vive encore de sacrées expériences, justement à base de sacré!, Mais cela donne envie de prendre du temps avec vous, vraiment, quels délices!

    J'aime

    1. Merci pour vos commentaires. En effet, prendre du temps pour soi pour se retrouver, pour savoir dans quelle direction nous voulons nous diriger et se laisser guider par notre enthousiasme. C’est tout mon travail et le message que j’essaie de faire passer (j’ai supprimé votre commentaire précédent comme demandé dans votre mail). Bien à vous Henri.

      Aimé par 1 personne

      1. Votre blog signe de diverses manières et par l’écriture une belle pensée associée à une belle vision du monde, Je n’ai fait que passer pour le moment, mais voilà, c’est dit!

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :