Les 3 fléaux qui nous empêchent d’avancer

Si vous avez l’impression que vous passez votre temps à attendre et que rien ne se passe de nouveau, vous risquez de patienter un long moment, peut être même toute votre vie.

Souvent quand la vie ne nous apporte pas ce que l’on voudrait c’est que l’on attend quelque chose. On ne sait pas trop quoi, alors on se trouve des excuses. Il y en a des tas de raisons qui font que l’on ne se bouge pas. C’est pas çà qui manque.

Nous ne sommes pas des menteurs. Nos raisons sont bien réelles. Elles vont de « non mais tu comprends les enfants sont trop petits, j’peux pas … » ou « avec tout ce qu’on a à payer cette année, pas question de … » etc…

Il y a aussi le « oui, mais… » dès que l’on nous propose une solution. D’ailleurs, il y a eu un film là dessus qui s’appelle justement Oui, mais…

Puis, juste après le « oui mais…  » vient le  » tu sais, si c’était facile, çà se saurait » . Allez ! On l’a tous fait non ?

J’ai listé trois fléaux qui regroupent toutes nos raisons d’attendre : être seul, ne pas avoir d’argent, ne pas avoir le temps.

Fléau n°1 : Je ne peux pas, je suis célibataire, je suis tout-e seul-e

Eh oui ! Nous sommes nombreux à vivre seul-e. Sans compter, ceux qui vivent avec leurs enfants. On ne va pas se le cacher : la vie c’est mieux quand on est amoureux. En tout cas, elle paraît plus légère et plus douce, c’est certain. Vous le savez. La plupart d’entre vous ont été amoureux au moins une fois dans leur vie, enfin je l’espère !

L’amour est un sentiment magnifique qui nous porte et nous fait déplacer les montagnes. Est-ce une raison pour passer son temps à se dire que l’on ne peut pas faire de projets, de voyages, de rencontres parce que l’on est seul-e ?

A ce sujet, lisez mon article : Comment rencontrer un homme ou une femme qui nous aime vraiment ?

Quand on se donne une raison de ne pas agir c’est souvent qu’il y a une 2ème raison, un peu cachée, un peu inavouée, peut être inconsciente. Cherchez bien ! Posez vous la question : si j’aimais quelqu’un ou si je vivais en couple, est ce que je ferai en sorte de réaliser ce projet ? Si oui, tant mieux ! Alors oui, justement, qu’est ce que vous feriez en premier ?

Ce n’est pas quand vous aurez deux enfants en bas âge ou un-e chéri-e qui vous prend tout votre temps que vous allez le réaliser ce projet ! Ce qui m’amène à notre 2ème fléau…

Fléau n°2 : Je ne peux, je n’ai pas le temps, ou pire, j’attends la retraite !!!

Celui là je me demande si ce n’est pas le fléau n°1 en fait, car c’est celui que nous utilisons le plus facilement. Qu’en pensez-vous ?

C’est vrai ! Tout le monde n’a que 24 heures dans une journée et si l’on compte nos heures pour dormir, manger, accomplir nos gestes du quotidien, sans compter le travail, le temps libre peut se réduire facilement comme une peau de chagrin.

Petite parenthèse littéraire, en écrivant « peau de chagrin » je me suis demandée d’où venait cette expression. Et bien, d’un roman de Balzac nommé justement « La Peau de chagrin ». Je ne l’ai pas lu mais le résumé fait envie… si vous voulez en savoir plus

Bien sûr il y a les enfants à s’occuper, les amis à voir, tout un tas de corvées aussi mais … réfléchissons bien…

Avons-nous compté le temps que nous passons à consulter nos messages ou juste voir si l’on n’a pas loupé quelque chose sur notre téléphone ? Est ce que l’on a en tête le nombre d’heures scotchées à nos écrans, nos séries, nos films ? Avez-vous réalisé le temps que vous passez à discuter avec des personnes toxiques et démotivantes ? Ou encore, autre chose, le temps à des tâches ménagères un peu trop perfectionnistes ?

Tout ce temps vous pourriez le passer à rêver, à vous promener, à lire, à penser à un projet qui vous tient à cœur, à pratiquer une activité sportive, créative, manuelle, artistique.

Pensez au plaisir, à la détente, à la joie que cela vous apporterait. Sans compter que vous seriez pleinement présent dans votre vie, maintenant, sans plus rien attendre.

N’avez-vous pas remarqué ? C’est lorsqu’on attend plus rien que les choses bougent, que la magie et les hasards de la vie opèrent et nous font signe ?

Fléau n°3 : J’peux pas, j’ai pas d’argent

Ah l’argent ! Combien de maux et de cataclysmes ont lui met sur le dos ! On n’oublie trop souvent que c’est nous qui lui donnons de la valeur et de l’énergie. Je ne blâme personne, je suis la première à lui faire porter le chapeau quand je ne peux pas faire quelque chose.

Tout est vrai, comme toutes nos raisons que l’on trouve bonnes et qui nous sont tout à fait personnelles. Pourtant, il y a, encore une fois, ce que l’on ne veut pas voir caché sous le tapis.

Le grand truc c’est de se dire « si je gagnais au loto » ou « si je recevais cet héritage » ou « si on me donnait un million d’euros », je ferai ci ou çà, j’accomplirai ce projet dont je rêve depuis si longtemps, je partirai en voyage, je ferai cette formation…

Désolée de vous le dire, cette grosse rentrée d’argent n’arrive jamais, en tout cas, pas en attendant patiemment et en rêvant qu’elle arrive. Mais que pourriez-vous faire ?

Et si vous écriviez déjà noir sur blanc vos rêves et vos projets sur une liste pour bien voir sous vos yeux ce que vous avez en tête ? Ce serait un premier pas.

Ensuite, vous pourriez vous demander quel serait votre prochaine étape pour vous approcher d’un ou deux de vos rêves, pour les apprivoiser un peu.

Imaginez que vous pouvez tout faire, que vous avez tout l’argent dont vous avez besoin, quelle serait votre première action ? Est ce que ce serait vraiment sortir votre carte bleue ?

Dans tous les projets, il y a des phases d’approche, de préparation, de réflexion qui ne demandent qu’un peu d’attention, de temps, d’enthousiasme.

En allant vers vos projets, vous verrez que vos raisons sont faites de peurs et que nous sommes tous face à elles, qui que nous soyons, quand nous décidons de vivre vraiment notre vie sans attendre.

Christine

Cet article vous a plu ?

Alors dites le moi en commentaire, partagez vos impressions et vos expériences juste après 🙂 ou partagez l’article sur les réseaux sociaux. Merci d’avance !

Vous pouvez aussi vous abonner pour recevoir les inspirations, les articles et les nouveaux ateliers, mais aussi de la créativité, de la bienveillance et de l’amour :

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Vous avez envie d’allez plus loin ?
Les ateliers sont là pour çà ! En savoir plus 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :