Pourquoi tant de désir pour les sacs et les chaussures ?

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais même si j’ai déjà une quantité impressionnante de sacs et de chaussures, je continue à en acheter. Voire même à en faire pour ce qui est des sacs. Non, je ne suis pas encore créatrice de chaussures, sans doute que ce n’est pas mon truc.

A une époque, je tenais un tableau de suivi de toutes mes chaussures. Il était scotché à l’intérieur de la porte du placard de l’entrée là où je les rangeais toutes. Il m’avait fallu des trésors d’ingéniosité pour les caser et trouver les casiers adéquats. D’autant plus qu’il m’était impossible de me séparer de certaines boites de chaussures. Allez savoir pourquoi ? Sans doute pour celles que j’affectionnais particulièrement que je voulais protéger. Il n’était pas question que je les mélange avec le tout venant, emmêlées et en contact avec les semelles sales de ses congénères. A l’époque, j’en avais une cinquantaine. Maintenant, je ne les compte plus. Quoique ce serait pas mal de faire un peu de tri.

Le pire c’est que c’est un peu la même chose avec les sacs. Je ne crois pas en avoir autant que les chaussures. Ce que je sais c’est que je ne les utilise pas tous, tout comme les chaussures d’ailleurs. J’ai mes préférences sans pour autant libérer les autres. Dans cette période d’été j’ai envie d’allègement et je me mets à penser qu’un bon tri pourrait me faire un bien fou. Alors gare à ceux et celles qui restent au fond des étagères. Il faut être honnêtes avec eux, nous mettons toujours les mêmes que ce soit sur notre épaule ou à nos pieds.

Pour mes sacs, j’ai des étagères afin les poser plus ou moins droits. Il y a l’étagère de ceux en cuir ou imperméables. Une autre case pour les sacs en tissu et deux autres plus petites pour mes deux sacs de week-end et mes petits en paille tout légers qu’il ne faut surtout pas écraser. Depuis que j’ai rencontré le livre de Marie Kondo, je les bichonne un peu plus pour pouvoir les voir tous en même temps.

C’est un peu une manie pour moi d’exiger une vue d’ensemble de tout ce que j’utilise. Impossible pour moi de tout ranger dans des placards et des tiroirs (je fais la même chose pour la vaisselle, le frigo ou l’épicerie). Quelle horreur que de ne plus voir les choses que j’utilise sous peine de les oublier et si je les oublie c’est que je n’en ai pas vraiment besoin non ?

Mais je n’ai toujours pas répondu à ma question que vous vous posez peut être aussi : Pourquoi tant de désir pour les sacs et les chaussures ? Et puis, l’autre jour je ne sais pas comment une réponse m’est venue à l’esprit. Une réponse qui me convient mais sera-t-elle la même pour vous ? En tout cas en ce qui me concerne elle me semble limpide et cohérente avec ce que je suis.

Que ce soit au bout de notre ville, de notre région, de notre pays ou au bout du monde, nous avons besoin de chaussures pour aller vers nos rêves et de sacs pour y emporter quelques affaires. Les sacs et les chaussures sont faits pour que les voyageuses que nous sommes puissent arpenter le monde et le visiter dans tous les sens. C’est pourquoi nous en avons tant besoin, ils nous donnent des ailes, nous emportent vers nos rêves nomades avec nos sacs en drapeau.

Alors pour vous, quel est votre pourquoi ? Dites le moi en commentaire et je vous répondrais avec plaisir.

Si  cet article vous a donné envie de sac et/ou de voyages, je vous invite à cliquer sur Des sacs qui font voyager et choisir votre prochaine destination.

Si vous voulez recevoir toutes les nouveautés du site, venez vous abonner il y a un cadeau plein d’idées à télécharger en cliquant sur le lien « 52 pistes à explorer pour trouver votre or et changer votre quotidien avec joie ».

A tout de suite.

Christine Lenoir

2 commentaires sur “Pourquoi tant de désir pour les sacs et les chaussures ?

Ajouter un commentaire

  1. Ah ah! Oui, c’est un truc très féminin, les sacs et les chaussures!… Françoise Dolto conseillait de laisser les petits enfants enfants jouer avec le sac de leur maman, objet symbolique de la poche utérine. Là, où se cache le secret de leur création… Ce sac empli de mystères et de possibles préfigure une créativité et oui, ces chaussures, pour aller là où l’on veut et que tout soit possible… Pour moi: sac: création en cours, en gestation et chaussures: mise en route, action, départ 🙂

    J'aime

    1. Merci Véronique pour la symbolique du sac. C’est très intéressant ce rapprochement avec la poche utérine. Les sacs et les chaussures se complètent comme la gestation créative et la réalisation. Pas si anodin que cela comme sujet.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :